Stage de mouvement dansé

Rendez-vous le dimanche 27 juin de 10h à 16h à l’Agopop

De vos paysages intérieurs explorés vers l’aisance de vos mouvements qui jouent et s’accordent délicieusement vers l’été !

Respirations, Déploiement et Élans : un atelier avec Noémie Dewavrin

Prenez confiance et plaisir dans le mouvement tout en sollicitant votre imaginaire par l’improvisation

Pour réserver votre stage ? Informations pratiques :

Horaires : Le stage aura lieu de 10h à 12h en intérieur puis de 14h à 16h en extérieur (si le temps le permet) avec un temps de repas partagé.

Ouvert à : Tous de 15 à 65 ans

Tarif : 25 €

Renseignements :

https://www.souffledanse.fr/mouvement-danse

https://www.agopop.fr/activites/liste-des-activites/activites-adultes/mouvement-danse

Noémie Dewavrin : souffledanse@gmail.com

Inscriptions :

accueil@agopop .fr ou 04 76 95 11 38 avant le 23/06/2021

“La traversée des cols” : Prémices d’une enquête collective autour d’un verre

Rendez-vous le vendredi 18 juin 2021 à 17h30 pour découvrir ce projet de bureau d’investigation qui raconte une étrange disparition dans le Vercors

Rencontre avec Mathilde Segonds et Frédérique Vivet le vendredi 18 juin à l’Agopop, Maison des Habitants

L’autrice Mathilde Segonds et la vidéaste Frédérique Vivet seront résidentes à Villa Glovettes lors de la saison Automne 21.

Elles développeront leur « film augmenté » intitulé traverser les cols – bureau d’investigation qui raconte une étrange disparition dans le Vercors …

Nous vous invitons à découvrir ce projet, à poser vos questions aux artistes et peut-être même à leur livrer certaines de vos histoires d’habitant.e.s des lieux du crime.

Pour les plus investigateurs d’entre vous, vous pourrez participer au bureau d’enquête autour de cette disparition qu’elles mèneront la première semaine de novembre.

C’est en fins limiers que vous explorerez le territoire pour en dresser un portrait à travers l’image, le son, l’écriture ou la performance. Avec ou sans mobile, quelle sera la méthode ? 

En partenariat avec l’Agopop, Maison des Habitants
Entrée libre

Villard-de-Lans, 2021. *** a disparu.

Durant ces ateliers vous serez invité.e.s à contempler, réfléchir, produire des gestes artistiques. Avec les deux artistes, vous utiliserez l’enquête autour d’un être disparu comme prétexte pour explorer le territoire et en dresser un portrait à travers différents médiums : l’image, le son, l’écriture, la performance et le volume.

La méthode d’investigation se fera selon 3 étapes :

  • Récolte d’indices (d’images, de sons, d’histoires/témoignages, d’objets…)
  • Interprétation des indices récoltés (mise en lien des objets fabriqués, observés, trouvés par le biais de discussions et ateliers collectifs)
  • Organisation et mise en forme des résultats (film, sculpture, photographie, texte…)

Par ce processus, Mathilde Segonds et Frédérique Vivet cherchent à provoquer chez les participant.es des désirs de création et de réflexion face à des éléments déjà présents dans leur quotidien. Cette méthode les emmènera à interroger leur rapport à l’objet/trace, et sa transformation en indice et en œuvre. 

Venez nombreux ! Le bureau d’investigation sera d’autant plus riche si la diversité des participant.es mélange les générations, les milieux, les communes… pour amener une multitude de regards et d’expériences. 

La proposition de partir à la quête d’un.e disparu.e collectivement s’appuie donc sur une volonté de rendre notre regard sensible à ce qui nous entoure, et non d’imposer une forme finale à réaliser.

Les artistes encadreront les ateliers de façon à privilégier l’écoute de chacun.e tout en fournissant un cadre délimité et solide au sein duquel s’exprimer. Collectivement, les gestes qui semblent pertinents dans l’objectif de réaliser un film entre fiction et documentaire seront collectés, ainsi que d’autres formes collatérales qui graviteront autour de ce “film augmenté”.

Café citoyen : “Nos déchets biodégradables sont des ressources … parlons en !”

Retrouvons-nous jeudi 10 juin de 18h à 20h à l’Agopop pour parler de ce qu’il se passe dans nos poubelles !

Vous souhaitez réduire vos allers-retours aux mollocs ou à la déchetterie ?

Réduire et valoriser vos déchets ?

Nous avons conçu ce Café citoyen pour vous !

Venez échanger sur les techniques de valorisation de vos déchets pour un ré emploi, donner vos astuces, en découvrir de nouvelles … Des techniques existent même en appartement !

Alors participez au Café citoyen du jeudi 10 juin à 18h à l’Agopop.

Pour cette soirée d’échanges autour de nos déchets, seront présents pour nous éclairer :

  • Claudine Laurent chargée de la promotion du tri et du suivi de la collecte à la CCMV
  • Dorothée Baranger de l’association Vert & co pour le compostage
  • Lorraine Agofroy est élue municipale référente à la prévention des déchets et bénévole à l’association Vert & co
  • Christopher Doucelin de Engivaneurs pour le Bokashi

Pensez à réserver et venez en apprendre plus sur vos poubelles !

Places limitées, info et réservation auprès de l’accueil de l’Agopop : 04 76 95 11 38 et accueil@agopop.fr

Afin de respecter les consignes sanitaires, il est recommandé de confirmer votre présence.

Ciné rencontres : “Les enfants transplantés de la Réunion”

Rendez-vous le jeudi 03 juin à 18h30 à l’Agopop pour cette projection débat

C’est aussi notre histoire de France.

De 1963 à 1982, 2150 enfants réunionnais ont été déplacés de force dans les départements de la métrople, touchée par l’exode rural. Ces “transferts forcés” se sont fait sous l’impulsion de Michel Debré, alors député de la Réunion.

Ces petits Réunionnais étaient généralement issus des classes pauvres et formaient le contingent des « Enfants de l’Assistance ». Beaucoup de familles, agissant sous la pression d’une administration affolée par la croissance démographique, signèrent les autorisations exigées. D’autres furent mises devant le fait accompli.

Les parents étaient convaincus que leurs rejetons partaient pour un avenir meilleur et qu’ils reviendraient régulièrement dans l’île. Mais la plupart n’ont jamais pu revoir leurs enfants, exilés dans une soixantaine de départements français.

Cet épisode est connu comme “l’affaire des Réunionnais de la Creuse”

Un procès pour reconnaissance de leur drame a été intenté en 2001, contre l’état, par les “Enfants réunionnais de la Creuse”. En 2002, un rapport de l’IGAS a conclu que la migration des pupilles réunionnais avait globalement “respecté la législation en vigueur”.

Le procès a été perdu en 2012 et l’affaire d’état n’a jamais pu éclater.

Pour participer à cette rencontre, pensez à réserver votre place !

Inscription à effectuer auprès de l’accueil de l’Agopop au 04 76 95 11 38 ou à accueil@agopop.fr

Une projection débat à l’initiative d’Alter-Egaux Isère (Seyssins)

Atelier musique intuitive et vibration sonore

Un atelier animé le lundi 17 mai par Nicolas Lespinasse : un atelier pour développer sa créativité musicale.

Six personnes ont participé à cet atelier qui faisait découvrir les effets des vibrations sonores sur nos corps.

Nicolas nous a proposé un temps de relaxation, de massage sonore et d’échanges autour des bols Tibétains et autres instruments.

Vous pouvez être musicien ou non, il suffit juste de développer son écoute et sa présence.

Une variété d’instruments était là, des percussions, des flûtes, des instruments traditionnels, des objets insolites,
des objets qui vibrent et résonnent puissamment.

L’objectif était aussi de rentrer en contact avec le son et la matière de ressentir physiquement la vibration dans tout le corps.

Pour prolonger cet instant de partage, voici des témoignages de participant (e) :

Témoignage de Monique

A mon arrivée dans la salle, j’ai été saisie par la beauté de tous les bols en métal et des instruments de musique disposés avec élégance sur un tapis. De petits bols posés cérémonieusement à côté d’autres plus grands voire vraiment très grands , d’une rondeur accueillante dans laquelle on aimerait pouvoir se glisser . Nicolas nous accueille les unes, les uns, après les autres. Ses mots concis, choisis qui nous invitent à participer, établissent une juste distance. De la bonne chaleur, une réserve respectueuse, un regard vivant qui préludent ce moment de détente que je suis venue chercher.

Nous nous allongeons sur le dos et après quelques exercices respiratoires, la séance musicale peut commencer. Je me sens bien, les muscles détendus, portée par toutes ces vibrations qui me font chanter l’eau et le sang. Tous les sons harmonieux des bols, de la flûte, de l’arbre de pluie, tous ces sons surprenants venus d’un ailleurs mystérieux mais pourtant pas si inconnu me font voyager dans différents paysages où la nature et l’eau et le vent se marient. Je retrouve les sensations d’un monde perdu, celles du joli temps où j’étais enceinte. Sans doute, ce bol chaud, aux sons ronds que Nicolas a posé sur mon ventre et qu’il revient faire vibrer de temps en temps. Les sons de tous les bols posés sur les ventres de mes compagnes et compagnons de voyage vivent et résonnent pour tous au passage de Nicolas. Tout semble rayonner dans cette salle qui n’est plus que musique. Mon corps s’est totalement détendu. Les vibrations ont pris possession de moi pour me faire ressentir à quel point j’existe. Merci Nicolas !

Témoignage de Tatiana

Une très belle expérience sensorielle à l’AGOPOP lors de l’atelier musique intuitive de lundi 17 mai. Nous étions quelques uns/unes, tous curieux, à écouter la douce voix de Nicolas Lespinasse nous conter les bienfaits et bonheurs des vibrations musicales. Autour de lui quelques instruments, dont de jolis bols chantants tibétains. Après s’être tous présentés, nous nous sommes laissés guider par Nicolas pour plonger dans un bain musical et vibratoire bienfaisant.
Allongés sur des tapis, après quelques respirations et exercices de yoga, entrainant détente et lâcher prise, c’était parti pour l’expérience! Les yeux fermés, entendre les résonances des bols, Nicolas nous en a posé à chacun/e sur le ventre et venait y jouer doucement. Résonance, vibration des corps, mélodie des âmes. Communion d’un groupe. Des bruits d’eau, des sons d’une flûte venue de très loin…Un concert…intimiste…Des pensées qui vont, qui viennent, des images qui dansent, des sensations, une détente, un voyage déroutant et qui fait tant de bien. Surtout en cette période!
Nous sommes revenus à nous, peu à peu, avons échangé sur nos ressentis, avons remercié. Un instant magique, précieux. Merci, merci, et que les bonnes vibrations nous entourent!

Live : la liberté d’expression sur internet

Rendez-vous vendredi 12 mars à 20h en live sur Facebook et Twitch

L’Espace Jeunesse vous propose une réflexion sur la liberté d’expression sur internet.

Cette émission sera diffusée en live sur la page Facebook : “Espace Jeunesse Agopop

Au programme de ce live sur le liberté d’expression ?

  • Témoignages et pratiques en ligne
  • Quelle responsabilité ?
  • Y’a t-il des limites à la liberté d’expression ?
  • Faciliter les échanges

Sophie (coordinatrice des Promeneurs du Net 38) et David (informateur jeunesse à Varces) seront présents pour alimenter les rélfexions.

Nos ressources à partager

Vérifier l’information

Nos ressources vidéos

Une enquête pour mieux connaitre les plus de 60 ans des 4 Montagnes

Vous avez + de 60 ans ? Vous habitez sur le plateau du Vercors ? Votre avis nous intéresse !

L’Agopop, Maison des Habitants, commence une démarche pour mieux connaître les plus de 60 ans habitant à l’année sur les 4 Montagnes.

L’objectif de ce questionnaire ? Mieux vous connaître pour mieux répondre à vos attentes et vos besoins !

Qui sont les plus de 60 ans du plateau ? Quelles sont leurs attentes ? Leurs idées ?

Après ce questionnaire, d’autres temps de rencontre seront proposés. Notre objectif est d’aboutir au printemps, à la rédaction un projet avec des actions.

Ateliers numériques : des séances avec Les Connectés

Les services civiques Les Connectés d’Unis Cités vous proposent tous les mardis après-midi entre 14h et 16h des ateliers numériques à l’Agopop.

Sous forme de rendez-vous individuels, par créneau de 1h, vous aurez l’occasion d’échanger sur vos problématiques autour du numérique.

Les thématiques qui peuvent être abordées lors de ces ateliers numériques ?

  • Les bases sur un ordinateur, smartphone, tablette
  • Démarches administratives en ligne
  • Recherche en ligne & fausses informations
  • Trucs et astuces pour se protéger des arnarques
  • Garder le lien avec ses proches
  • Photos & documents : sauvegarder, organiser

Ce sont des rendez-vous individuels pour répondre à vos questions et problèmes spécifiques !

N’hésitez pas à parler de ces ateliers autour de vous

Notamment pour les personnes qui sont justement loin du numérique, et que ces cours pourraient intéresser.

Comment participer à ces séances ?

Compte tenu de la situation sanitaire que nous traversons, il est obligatoire de s’inscrire pour pouvoir participer aux ateliers.

Alors, si vous souhaitez être présent : envoyez un mail à : accueil@agopop.fr ou contactez nous au 04 76 95 11 38 nous vous donnerons un créneau sur lequel vous pourrez venir afin d’assurer la sécurité de tous les participants !

L’objectif de ces ateliers numériques ?

Vous aider à vous familiariser à vos outils (smartphones, tablettes, ordinateurs) pour vous rendre plus autonome dans vos démarches administratives ou vos problématiques du quotidien.

Les thématiques abordées sont nombreuses et en fonction des apports et questionnements des participants.

Créer et consulter une adresse e-mail, télécharger une application sur son smartphone, communiquer en visio avec ses proches, faire sa déclaration d’impôts en ligne, acheter des billets de train, sauvegarder ses données, etc.

Fond de Participation des Habitants (FPH) : une illustration de projet soutenu

Le Fond de Participation des Habitants (FPH) est un nouvel outil “coup de pouce” pour des projets d’habitants.

Petite illustration avec Adriana Wallis pour l’association La Villa Glovette, soutenu par le FPH de 280€ et le témoignage de Florent Costa membre de la commission d’attribution, habitant St Nizier et directeur du Centre social de Varces.

Une résidence d’artistes dans le Vercors

Villa Glovettes accueillera dès 2021 des artistes à la recherche d’un temps d’inspiration et de concentration, pour créer.

Les résidences auront lieu au printemps et à l’automne, dans des studios de l’ensemble architectural des Glovettes. Vide, calme et isolé pendant ces périodes, nous pensons que l’endroit peut être propice au travail de création.

Villa Glovettes est une association de loi 1901 créée par Agathe Chion, qui habite aux Glovettes, Hélène Fournié, Célia Vaudaine et Adrianna Wallis. Impliquées respectivement dans les arts de la scène, l’illustration, l’édition et l’art contemporain, nous voulons encourager la création contemporaine in situ et mettre en relation la démarche des artistes avec les habitants de nos montagnes (et ceux qui y passent), les entreprises et associations locales pour produire une réalité commune faite d’oeuvres, d’événements et de collaborations.

Villa Glovettes espère faire ainsi émerger de nouvelles histoires collectives, dont peut-être, le Vercors se souviendra.

Légendes photographies : soirée ciné avec projection en plein air du film La grand Messe, suivie d’un échange avec le réalisateur Meryl Fortunat Rossi, le 12 septembre 2020.

Témoignage de Florent Costa, membre de la commission d’attribution

“Lorsque l’AGOPOP m’a demandé de faire partie du Fond de Participation Habitants (FPH) des 4 Montagnes, j’y ai vu l’occasion de contribuer à un projet reliant nombre de mes passions et de mes engagements professionnels.

En effet, habitant le plateau depuis plus de vingt ans, j’ai été longtemps impliqué dans l’éducation à l’environnement et au développement durable pour les scolaires et les jeunes des 4 montagnes. Aujourd’hui, j’ai rejoint le réseau des centre sociaux isérois, dont fait également partie l’AGOPOP, et j’accompagne les projets de familles ou de collectifs d’habitants de la commune de Vif.

Pourquoi me suis-je impliqué dans le FPH ? Sans doute parce que cette initiative qui permet de favoriser le lien social, tout en veillant à la protection de l’environnement me parait aller dans le sens de la réalité actuelle du canton. En effet, il n’y a pas besoin d’être un expert du développement local pour se rendre compte que notre territoire regorge de talents, d’idées et d’envie de s’impliquer localement. Pourtant, ces porteurs de projets passent parfois sous les radars des dispositifs institutionnels car trop petits ou ne rentrant pas dans les cases, souvent uniquement économiques, des aides existantes.

Le FPH des 4 Montagnes répond à ces besoins tout en mettant l’accent sur la nécessité d’implication citoyenne dans les actions soutenues. En effet, on voit parfois émerger des projets très intéressants mais qui ne sont bâtis qu’à l’échelle des individus qui les portent. Et l’expérience m’a appris qu’une bonne idée ne suffit pas à faire un projet durable… Plus on essaye d’impliquer d’acteurs, de partenaires et de citoyens dans la conception de son projet et plus on a de chances qu’il atteigne ses objectifs et qu’il perdure…J’ai donc essayé d’amener cette exigence de l’implication citoyenne la plus large possible dans les projets qui nous ont été proposé.

Pour finir, je dirai que participer aux jurys a également été riche d’enseignements pour moi du fait de la présence d’autres acteurs locaux du développement comme Christophe ALBERT et Jean-Marc GARNIER. Et sans parler du plaisir de travailler sur des dossiers très bien préparés en amont par Carine et toute l’équipe de l’AGOPOP.

Retour sur : Spectacle de Magie, Illusion, Mentalisme

Jeudi 17 décembre, Marc Filippi et Julien Ammar ont réalisé un fabuleux spectacle de magie, illusions et mentalisme devant 19 personnes invitées par la Maison de l’emploi, le service des solidarités et l’Agopop.

Ce spectacle a été préparé et co financé par le Conseil départemental de l’Isère et l’Agopop pour les allocataires RSA et les aidants familiaux, afin de leur offrir un moment de détente malgré la conjoncture, dans le respect des gestes barrières.

Depuis 7 ans, Carine Madeddu, Agente de développement local, anime des cafés citoyen et forums RSA cofinancés par le Conseil départemental de l’Isère pour créer de la participation et développer le pouvoir d’agir des personnes. Ce spectacle est venu remplacé le traditionnel repas de fin d’année que la crise sanitaire nous a obligé d’annuler.

Nous remercions Enzo Riccardi qui a donné de son temps pour prendre des photos du spectacle.

Avec lui nous travaillons sur le projet d’une exposition : photo et textes qui mettra en valeur son talent de photographe.

Pour illustrer ce bon moment, voici le témoignage d’un participant

“ Ce n’est pas moins de vingt tours d’une grande dextérité qui nous ont été présentés par les deux prestidigitateurs. Les enchainements se faisant à tour de rôle, parfois même ensemble, quand le tour l’exigeait ; illusionnistes par endroit quand se défiant avec une teinte de chorégraphie le Maître installe son disciple sous son pouvoir, assis sur une chaise, le coiffant d’un casque et après y avoir mis le feu, nous faisant constater la disparition de son visage. Que l’on se rassure, à l’issue de ce tour son assistant retrouvera toute sa tête et il en aura bien besoin.

Rappelons que les précautions en regard de la pandémie empêchaient l’inclusion des participants auprès des magiciens. Notons à cette intention l’espace de distanciation appliqué entre les chaises qui a rendu, ici, possible la tenue de la représentation. Participants, parce que les tours de mentalisme avec les cartes ou les chiffres nous invitaient au contraire à faire partie intégrante du spectacle, et j’y ai contribué moi aussi !

Je peux garantir de leur authenticité. Nous avons de même observé les participations de Noemi qui a récemment rejoint l’équipe de l’Agopop, c’était à ce propos l’occasion de la présenter et aussi de Marie Sophie, assistante sociale à Villard de Lans, qui désignée au hasard s’est aussi livrée à l’expérience. A chaque fois, la carte ou le chiffre que l’on gardait à notre discrétion, s’avéraient révèlés à la fin, voir déjà inscrit au sein d’une enveloppe mise de côté dès le début …. Du grand art !

L’élégant Marc nous avait déjà, il y a trois ans, fait démonstration de son habileté après le repas de Noël où nous avait convié le Secours Catholique de Villard de Lans. C’est avec un grand plaisir que nous le retrouvons émerveillés, cette fois ci accompagné de son jeune acolyte et déjà si accompli Julien, avec la gestuelle et la diction d’un homme de théâtre. Du grand art je vous dis ! “

Franck Herbert