RPG (jeu de rôle)

Jeu de société dans un univers médiéval fantastique dans lequel les joueurs incarnent un personnage fictif dans le but d’accomplir une quête ensemble.

Le premier trimestre sera axé à 100% autour du jeu de rôle (RPG).

Pendant le deuxième trimestre, nous proposerons également un travail autour de la création de décor pour le Sortilège Festival et le Troll ball.

Lieu

A l’Agopop, Villard de Lans

Organisation / planning

1 mardi sur 2 de 17h30 à 20h

Démarre le mardi 22 septembre

Public concerné

Dès 11 ans

Tarif

45 €

Le tarif comprend : un jeu de dés et l’adhésion à Tribal Troll

Animateur, référent

Association Tribal Troll

Pour vous donner un aperçu de l’ambiance : un article proposé par Julien Ammar, membre de l’association de jeux Tribal Troll et maître de jeu

La lourde porte en bois, boursouflée par l’humidité ambiante venait de se refermer dans un bruit fracassant. Le brutal claquement du loquet contre la pierre sombre et glaciale de la tour abandonnée, venait de faire s’effriter un morceau de la vieille bâtisse.

Dans la pénombre, Sir Galahad, l’épée au corps, guettait. C’est alors que l’assourdissant silence fût rompu par une voix rocailleuse et inquiétante « Qui pénètre dans ma demeure ? »

Le jeu de rôle, imaginez le temps de quelques heures prendre les traits, l’allure et le caractère d’un personnage qui n’est pas vous.

Voilà même l’essence d’un jeu, qui ne nécessite rien de plus que des joueurs motivés et une histoire sortie tout droit de l’imagination d’un conteur d’histoire, d’un maître d’un jeu.

Une session – car tel est le terme pour parler d’une partie – c’est couper avec la réalité du monde qui nous entoure et nouer un lien avec un autre univers, fictivement réaliste.

En effet, le jeu de rôle c’est vivre une aventure imaginaire, orchestrée par un maître de jeu.

Dans cette quête commune les joueurs à travers leur personnage vont vivre des péripéties, vont évoluer et pouvoir influer le cours des événements. Ce sont en réalité les protagonistes principaux, ils œuvrent ensemble pour un objectif commun.

Le jeu de rôle comme facteur de socialisation ?

Je crois que oui. C’est d’ailleurs le vrai pouvoir caché des jeux.

Participer à une aventure de jeu de rôle c’est rencontrer de nouvelles personnes. Il va de soi qu’une session peut aussi bien se faire avec des connaissances, des amis, qu’avec des inconnus.

Un jeu tel que celui-ci permet de rapprocher les joueurs entre-eux car ils vivent la même histoire, les mêmes situations émotionnelles.

Je porte beaucoup d’intérêt à la prise de parole, dans la vie en général, à l’importance de pouvoir s’exprimer. Et le jeu de rôle a la vertu de favoriser et de travailler cela, laissant à chacun la liberté de trouver sa place au sein du groupe.

Nombre de personnes ont déjà entendu parler de jeu de rôle et ont trouvé cette idée pour le moins, burlesque…je m’interroge donc, pourquoi aujourd’hui est-ce si difficile de les en faire sortir.

Imaginez alors, le temps d’une soirée, prendre la place de Sir Galahad.

Comment auriez-vous réagit ? En fuyant courageusement, ou en affrontant déterminé(e) et au péril de votre vie, la créature de l’ombre ?

Les commentaires sont fermés