Mouvement dansé

Ces ateliers vous invitent à développer flexibilité, équilibre, curiosité et force vitale tout en sollicitant votre imaginaire par l’improvisation.

C’est un espace où, avec douceur, prendre confiance et plaisir dans le mouvement. L’occasion d’échanger perceptions, sensations et réflexions de ces explorations.

Déroulé des cours

  • Relaxation guidée
  • Structure de préparation à la danse individuels, deux par deux, trois par trois / tout le groupe
  • Temps d’intégration
  • Retours sur expérience de fin de séance

L’objectif de ces ateliers “mouvement dansé” ?

L’éveil ou développement de la perception, de la créativité, et de la sensibilité artistique par le mouvement. Découverte progressive du corps et de ses possibilités. Développement de la conscience de l’importance de la respiration pour des mouvements plus libres.

Lieu

Salle de danse, Lans en Vercors

Organisation / planning

4 samedis sur l’année de 14h à 17h

  • 13 novembre 2021
  • 08 janvier 2022
  • 05 mars 2022
  • 07 mai 2022

Public concerné

Adultes

Tarif

90€ pour 4 séances

Ou 50€ pour 2 séances

+ Adhésion à l’Agopop

Voir la grille des tarifs adhésion 2021-2022

Animatrice, référente

Noémie Dewavrin

Pass sanitaire

Les pouvoirs publics ont décidé de mettre en place de nouvelles mesures sanitaires qui s’appliquent progressivement entre le 9 août et le 30 septembre 2021 pour lutter contre l’épidémie de covid-19.
Le décret du 8 août 2021 impose le “pass sanitaire” aux intervenants (salariés ou bénévoles) et aux participants d’activités de loisirs, culturelles, festives et sportives .

Le “pass sanitaire” est donc exigé pour participer à l’activité mouvement dansé

Il est exigé pour les majeurs dès maintenant ; et cette application sera étendue aux 12-17 ans à partir du 30 septembre 2021. Le port du masque n’est plus exigé. La distanciation, les gestes barrières sont maintenus.

Dans l’état actuel des textes, cette exigence est prévue jusqu’au 15 novembre 2021.

Concrètement, vous devrez présenter le pass sanitaire à chaque démarrage d’activité. 

 La mise en place de cette mesure est complexe à mettre en œuvre et vient à rebours de notre projet d’éducation populaire d’accueil inconditionnel de toutes et tous.  Cependant, ne nous trompons pas de priorité. L’enjeu est bien d’avoir des équipements ouverts, des familles et des jeunes accueillis, des activités vivantes et des spectacles qui reprennent.
Par ailleurs, il convient de ne pas mettre en danger l’association, ses responsables, bénévoles et les salariés en charge du contrôle qui pourraient être sérieusement exposés en cas de non-respect de la loi (les sanctions pouvant relever du pénal).

Les commentaires sont fermés